Ma première fois au Mans

Forum dédié à l'épreuve mythique des 24h du Mans sur le circuit de la Sarthe
Avatar de l’utilisateur
Dom-San
Site Admin
Site Admin
Messages : 824
Inscription : 12 mai 2021, 14:50
Localisation : Suisse
Voiture : Nissan / Mazda
Contact :

Ma première fois au Mans

Message par Dom-San »

Hello l'équipe,

Avant de commencer ce réçit, quelques petites précisions:

- Comme le mentionne le titre de ce post, c'était donc ma 1ère fois au Mans. Bien que je connaisse le circuit, les emplacements de virages etc..  le fait d'être sur place était une grande première, je me suis contenté de faire des déplacements basiques entre la tribune, le village et les Esses du Terte Rouge, je n'ai pas (encore) tous les déplacements et autre moyens pour s'y déplacer plus "largement" et aller à Arnage, Indi etc..

- On le sait tous et on est tous d'accord, nous ne sommes pas à la meilleure période de l'Endurance, les raisons sanitaires n'aident non plus pas mais malgré ces 2 gros points, j'ai quand-même voulu profiter au maximum sans tenir compte de ça, sachant qu'en temps normal, ça doit encore être tout autre chose.

- Les photos ont été prise avec un Galaxy S8, je ne suis pas un photographe, je n'en fais habituellement que très peu, la qualité est donc moindre par rapport à certains photographes ici :D j'ai donc fait au mieux :mrgreen:

On commence donc vendredi 20, départ de Lausanne (Suisse) vers 12h00 pour un trajet d'environs 8h de route jusqu'au Mans. Je commence le trajet comme passager avec un magnifique temps.

Image


Petit clin d'oeil aux péages, que nous n'avons pas en Suisse, qu'est-ce que c'est pas pratique est chère. Je comprends mieux maintenant mes différents amis en France qui me disent ne pas prendre l'autoroute souvent. Mais bon pour le coup c'était mieux de prendre l'autoroute quand-même.

Image


On enchaine les kilomètres de route, un moment on se retrouve derrière un convois de camions de fête forraine, camions avec genre 3 remorques. L'une d'elle avait le pneu à priori dégonflé et vieu, on est en train de dépasser le camion, le pneus lâche et on se ramasse la bande de roulement sur le par-choc de la notre, on s'arrête à l'air de repos la plus proche, on regarde le par-choc, OK ça va pas grand-chose à part des traces de gomme, on repart.

Jusqu'à Lyon les paysages sont un peu varié, descentes / montée d'autoroute, tunnel, montagnes, virage sur 400 mètres mais une fois Lyon puis Clermont-Ferrand passé, ça commence gentiment à être que du plat avec une répetition de champs et quelques pettites forêts. Chose étonnantes et vous me direz si c'est normal en France mais on a croisé aucune ville, que des petits regroupements de maisons par-ci par-là et aucune sortie / entrée d'autoroute sur des km et des km, j'ai trouvé ça étonnant (je suis surement mal habitué avec la Suisse et sa petite superficie comparé à la France ^^).

Image


En fin de journée, le soleil commence à se coucher et on commence à voir "Le Mans" écrit sur les panneaux, ça fait plaisir on y arrive gentiment. Notre chambre était au nord du coup on y va direct, douche et au lit. De mon côté évidemment que je ne m'endors pas tout de suite malgré la fatigue, l'excitation du lendemain monte de plus en plus et c'est difficile de penser à autre chose.

Image


Lendemain on se réveille tranquillement et on va au circuit en fin de matinée. On arrive lors du warm-up. Une fois la session terminée on monte en tribune voir un peu la vue qu'on aura, on prend nos marques et on regarde la course 2 du Road to Le Mans et là je me dit que ça y est, on y est. Une fois la course terminée on fait un petit tour, on traverse la passerelle Dunlop et on regarde un peu les différents points de vue qu'on peut avoir

Image


On se promène dans le village et on va jusqu'au "bout" en direction des paddocks pour avoir, mine de rien, une belle vue sur les paddocks et le bâtiment principal avec les drapeaux qui flottent de le vent, j'ai adoré.

Image


On attend un peu et on voit les Alpines sortir pour aller faire la fameuse "parade", on a même pu appercevoir Alonso avec sa F1 Alpine, même de loin c'est quelque-chose quand-même.

Image


On remonte ensuite un peu dans le village et la recherche de quoi grignotter un petit peu, portion de frite avec saucisse, j'étais en train d'attendre ma commande quand je commence à sentir quelques gouttes tomber sur mes bras, je me décalle un peu de l'abris, lève la tête, des gouttes me tombent dessus, OK une petite averse.

On va se poser et manger nos frittes à côté d'un père avec son enfant et on parle un peu du Mans et comme beaucoup, il transmet cette passion à son enfant. On parle un moment et pendant se temps, la pluie fait son apparition pour de bon, c'est ~15h, maintenant va falloir qu'on aille en tribune sans trop se faire mouiller!

Image


On se pose en tribune et on attend tout simplement, au vu de la météo je me disais bien qu'il y aurait 2-3 tours derrière la SC même si la pluie ne tombe plus trop au moment du départ. Au moment où les voitures partent pour le tour de formation initial, c'est donc la 1ère fois que je vois des LMH/LMP1, LMP2 et GTE rouler pour de vrais.

Ma première impression en les voyants rouler, même au ralenti? Ces voitures me font peur, elles m'intimident, je ne sais pas trop comment décrir le sentiment que je ressens à ce moment-là, elles émettent quelque-chose qu'on ne ressent pas derrière un écran, même si ce n'est pas les protos les plus puissants qu'on aie eu au Mans en terme de performance pure, même au ralenti j'ai senti ce petit truc qui en dégage, que ces voitures sont faites pour aller très vite et ne demandent que ça, que les pilotes arrivent à les exploiter au mieux. Elles sont domptées par les pilotes mais ils peuvent très vite devenir passager de ces machines. Je n'ai évidemment jamais sous-estimé le travail et le courage d'un pilote, mais derrière un écran ça se ressend moins. En les voyants tout proches du sol, dans un tout petit cockpit et à des vitesses où la aussi on le ressent moins derrière un écran, je me suis tout de suite dit la même chose que notre chère ami Thomas Bastin dit, ces pilotes ne sont pas comme nous.

Le départ se fait donc avec les événements que l'ont connais, j'ai filmé mais pas prit de photos. Je commence à en faire les tour d'après avec la #7 déjà bien seule devant. Encore une fois, étant un petit nouveau dans le monde de l'Endurance, je n'ai pas connu par ex. le Groupe C ou autres GT, mais personnellement j'aime bien que le bruit que dégage ce V6 biturbo, assez sourd et grave, le passage des vitesses et tout aussi sympa à écouter.

Image


Au fil du temps la trajectoire sèche, le peloton s'étire un peu. Fantastique départ des 2 Corvettes en GTE Pro qui se placent P1 et P2

Image


Derrière on a les 488 et 911 RSR, le poleman sur la #72 de Hub Auto Racing est malheureusement parti en TAQ à suite à une touchette de l'arrière à la sortie de la Dunlop dans le 1er tour.

Image


Good year toujours présent :)

Image


Important fait de course au niveau de la courbe Dunlop avec la #38 de Jota qui part dans les graviers. Tellement dommage, en tête avec une maitrise déconcertente, en début de course elle bataillait plutôt avec les Glickenhaus que les autres P2.

Image


Ensuite on se promène un peu dans le village et on va se placer juste au dessus de la sortie des stands, on rencontre un américain qui y était, il nous a fait de la place pour se mettre contre la barrière et on a un peu discuté avec lui également, apparemment et même avec notre french accent il nous a bien compris, lui son kiff c'est l'Endurance et le circuit européen, il n'aime pas le Nascar.

La course suit ensuite son cours et on retourne en tribune, le soleil commence gentiment à se coucher avec toujours autant de nuages dans le ciel.

Image


Quelques gouttes tombes à nouveau, la piste redevient humide et beaucoup arrivent trop vite à la courbe et chicane Dunlop. On se souvient encore tous de la collision entre les 2 United Autosport #23 et #32. Pour le coup ça s'est passé droit devant notre tribune.

Tout ce passe en très peu de secondes, on a malgré ça le temps d'avoir peur pour les pilotes, on a l'impression que le temps passe au ralenti et on se demande comment ça va finir "p*tain il arrive trop vite, en pérdition, 2-3 autres voitures sont en train de passer la chicane", ça rejoins ce que je disais avant, ils peuvent très vite devenir passager de leur voiture et non plus pilotes. Heureusement sur le coup, les 2 voitures peuvent repartir, la #23 pourra aller au bout des 24h, ce qui ne sera malheureusement pas le cas pour la #32.

Image


La nuit tombe ensuite sur le circuit, mais ce n'est pas pour autant que les pilotes ralentissent (ça on le savait déjà), courbe Dunlop à fond, ils arrivent tellement vite à la chicane c'est impressionnant.

Image


Un peu plus tard, SC suite à la sortie de piste de la G-Drive #25 qui sort juste avant la chicane Dunlop, ce virage a vraiment l'air d'être très technique. Fin de la courbe, il faut vite se replacer à droite de la piste pour prendre la trajectoir de la chicane, tout en commençant déjà à freiner un peu.

Image


Pour nous, on rentre se coucher dans la nuit, on s'était dit qu'une nuit blanche suivis de 8h de route le dimanche c'était peut-être pas la meilleure chose. Du coup on rentre à la chambre, dodo, réveil avec petit déj' et on rejoins le circuit. Les Toyota en tête ainsi que WRT en P2, Ferrari toujours au commande des GTE, Pro et AM et une bonne surprise, les 2 Glickenhaus toujours présentes, sans qu'aucunes des 2 n'accuse un retard de 20 tours sur le leader suite à un passage au garage pour X réparation ou autre.

C'est le moment de parler des 2 voitures qu'on a sur la photo du dessous. La 488 en terme de bruit, clairement on sent que les turbos étouffent le bruit du moteur. Par contre qu'est-ce que j'ai aimé entendre la soupape de décharge ainsi que l'anti-lag des turbos aux changements de rapport, jouissif. Elle avait aussi l'air très stable en courbe et sortie de virage, un régale à regarder.

Les Glickenhaus, en sortie de chicane on sent que les pilotes doivent y aller "tranquillement", ils en étaient presque à retenir les GTE qui étaient derrière. Sur le mouillé c'était encore plus flagrant et la ils retenaient vraiment les GTE, on dirait que les pilotes doivent constamment corriger la voiture du moment qu'ils sont en virage où ne pas aller à fond. En comparaison avec les GR010 et l'Apline, ça avait l'air d'être la plus difficile à dompter pour les pilotes, pourtant qui ont de l'expérience.

Image


En GTE Pro, la C8.R #63 tiens la cadence de la 488 #51, ce qui n'est pas le cas des soeurs #52 et #64 qui ont connus quelques petits soucis de crevaison, alternateur et autre et sont maintenant trop loin. Course difficile pour Porsche par contre qu'on a jamais vraiment senti qu'elles pouvaient aller chercher quelque-chose à la régulière, une P3 pour la #92 est déjà "pas mal".

Image


Les Toyota toujours solides en tête

Image


Notre Fanch et son équipe qui ont fait une nuit très solide, François est au volant et en tête de la AM

Image


Je pense qu'on est une grande partie à apprécier le style et l'aéro des Glickenhaus, leur V8 biturbo nous donne un très joli son je trouve aussi, notamment à la décellération.

Image


Ça fait aussi plaisir d'avoir vu quelques Aston rouler en AM.

Image


On change ensuite un peu d'endroit pour se rendre aux "Esses" du Tertre Rouge. Là aussi on se rend compte de l'appui de chacune de voitures peut importe la catégorie, magnifique.

Image


En P2, WRT toujours en tête, la #41 passe finalement devant la #31

Image


En fin de course, Toyota s'est même permis le luxe de faire attendre la #8 au stand pour repartir en même temps que la #7, la #8 aura donc finalement 2 tours de retard.

Image


Fin de course folle en P2 avec la #41 qui n'a plus de puissance à la sortie de la chicane Dunlop. On la voit arriver normalement, trajectoire OK mais plus rien à la réaccellération, aucun bruit, juste plus de puissance. On se prend la tête, les mains dans les cheveux "Noooon, c'est pas possible qu'est-ce qui se passe" et on la voit ensuite sur l'écran, arrêtée aux Esses juste un peu plus loin, le Mans a choisi sont vainqueur en P2.

Ensuite la course se termine, c'est finis, le double tour d'horloge est arrivé à son terme. C'est le moment de lâcher le téléphone, sortir le drapeau Ferrari et applaudire. On a évidemment tous déjà applaudi au moins 1x "par principe", mais là c'était un applaudissement tellement sincère, je voulais tant remercier tous ces pilotes, les commissaires de piste et autre organisateurs, tout le monde qui a oeuvré de près ou de loin à cette édition. En applaudissant avec une petite larme qui coule au coin de l'oeil, je voulais juste dire merci.

Une fois les voitures "rangées" sur le parc fermé et les vainqueurs à leur place respective, les tribunes et bord de piste se vident, certains sont allé sur la ligne droite de départ, d'autres commencent à rentrer.

Image


À peine quelques minutes après, un silence règne déjà sur le circuit

Image


On attend un peu et on sort ensuite gentiment du parking Expo, on commence à prendre l'autoroute et on croise quelques camions, notamment de la Fun Cup

Image


Et ensuite, on the road again. Nous repartons en direction de la Suisse en laissant le Mans derrière nous et en profitant du coucher de soleil avec les nuages qui sont s'en allé.

Image


Je n'ai pas de mot vraiment précis pour décrir tout ce que je ressens par rapport à la course auto et les émotions et sentiments que ça procure. Je suis la F1 depuis 2003, je suis vraiment l'Endurance et le GT depuis moins de 2 ans, j'ai appris à penser différemment sur certains points, à beaucoup mieux comprendre d'autres et ma première expérience sur circuit en terme d'Endurance était ce week-end, et quelle expérience.

Je pense que je mettrais quelques vidéos sur Youtube un peu plus tard :).

Si vous avez eu le courage de tout lire, bravo et merci :D

Vidéo de quelques séquences que j'ai filmé, notamment le départ:



J'aime les voitures et le sport, ce qui fait que j'aime le sport automobile toutes catégories

Image Compte Twitter   Image Chaine Youtube   Image Mon autre site internet (Playstation)
Avatar de l’utilisateur
tonton tigrou
Pilote Silver
Pilote Silver
Messages : 121
Inscription : 16 mai 2021, 18:42
Localisation : 25
Voiture : berlingo pour dormir dedans
Contact :

Re: Ma première fois au Mans

Message par tonton tigrou »

Sympa ton récit. Zut tu aurais du nous contacter je t'aurai dit comment faire pour aller à arnage et mulsanne
Avatar de l’utilisateur
Nordschleife
Pilote Gold
Pilote Gold
Messages : 388
Inscription : 17 mai 2021, 20:39
Localisation : Massif Central
Voiture : Honda NSX GT3

Re: Ma première fois au Mans

Message par Nordschleife »

Super récit Dominique !
Oui j'aurai aussi pu te renseigner pour que tu bouges du circuit Bugatti.

Dommage on a pas pu se croiser.
RIP Risitas (1956-2021) idole de toute une génération de kheys.
tintinultra76
Pilote Silver
Pilote Silver
Messages : 71
Inscription : 16 mai 2021, 16:13
Localisation : Rouen (76)
Contact :

Re: Ma première fois au Mans

Message par tintinultra76 »

Super récit Dom
Tu verras que tous les ans, tu découvriras de nouveaux endroits
Avatar de l’utilisateur
Dom-San
Site Admin
Site Admin
Messages : 824
Inscription : 12 mai 2021, 14:50
Localisation : Suisse
Voiture : Nissan / Mazda
Contact :

Re: Ma première fois au Mans

Message par Dom-San »

tonton tigrou a écrit : Sympa ton récit. Zut tu aurais du nous contacter je t'aurai dit comment faire pour aller à arnage et mulsanne
Yes j'ai vu que vous vous étiez donné RDV au village, clairement ça aurait pu être cool de se croiser et d'avoir vos astuces pour tourner autour du circuit :D niveau 4G c'était compliqué et le wifi du circuit, aller il a marché 10 minutes en tout sur mon tél :lol:

Nordschleife a écrit : Super récit Dominique !
Oui j'aurai aussi pu te renseigner pour que tu bouges du circuit Bugatti.

Dommage on a pas pu se croiser.
Merci :)

Pas de soucis, j'espère que ça viendra avec le temps au fur et à mesure d'y aller ^^ (par contre ce sera pas tout le temps en voiture, j'aimerais bien pouvoir faire les nuits sur le circuit sans me soucis du retour du lendemain). Et oui ça aurait été sympa de se croiser, en espérant une prochaine fois :) potentiellement ailleurs q'au Mans (GTWC Sprint à Magny-Cours si il y a toujours etc..)

tintinultra76 a écrit : Super récit Dom
Tu verras que tous les ans, tu découvriras de nouveaux endroits
Merci :)

Et c'est l'idée oui clairement, je me suis dit que pour la 1ère fois on va rester dans les bases et pas aller se perdre à quelque-part :lol:
J'aime les voitures et le sport, ce qui fait que j'aime le sport automobile toutes catégories

Image Compte Twitter   Image Chaine Youtube   Image Mon autre site internet (Playstation)
Macross
Pilote Bronze
Pilote Bronze
Messages : 17
Inscription : 01 juin 2021, 12:50

Re: Ma première fois au Mans

Message par Macross »

Merci d’avoir pris le temps pour nous raconter ton expérience ! J’ai un faible pour le tertre rouge mais je ne suis pas encore allé au “sud” du circuit côté Indianapolis et Arnage.
Avatar de l’utilisateur
Dom-San
Site Admin
Site Admin
Messages : 824
Inscription : 12 mai 2021, 14:50
Localisation : Suisse
Voiture : Nissan / Mazda
Contact :

Re: Ma première fois au Mans

Message par Dom-San »

Pareil, toute cette partie du circuit je l'a connais pas non plus on y est pas allé, à voir les prochaines éditions comment faire pour s'organiser
J'aime les voitures et le sport, ce qui fait que j'aime le sport automobile toutes catégories

Image Compte Twitter   Image Chaine Youtube   Image Mon autre site internet (Playstation)
Michael
Pilote Gold
Pilote Gold
Messages : 462
Inscription : 30 mai 2021, 00:56

Re: Ma première fois au Mans

Message par Michael »

Merci pour ce retour.

Le secteur du Tertre est vraiment très sympa à voir, les autos passent à pleine charge assez près du public, avant un léger freinage. On y voit bien les pilotes qui sont à l'attaque, ou pas.
Avatar de l’utilisateur
Dom-San
Site Admin
Site Admin
Messages : 824
Inscription : 12 mai 2021, 14:50
Localisation : Suisse
Voiture : Nissan / Mazda
Contact :

Re: Ma première fois au Mans

Message par Dom-San »

Michael a écrit : Merci pour ce retour.

Le secteur du Tertre est vraiment très sympa à voir, les autos passent à pleine charge assez près du public, avant un léger freinage. On y voit bien les pilotes qui sont à l'attaque, ou pas.
Clairement, tout légrer freinage et ça repart, le léger gauche après la chicane Dunlop est beau à voir aussi.

Sinon petite vidéo de quelques passages que j'ai filmé, notamment le départ:


J'aime les voitures et le sport, ce qui fait que j'aime le sport automobile toutes catégories

Image Compte Twitter   Image Chaine Youtube   Image Mon autre site internet (Playstation)
Michael
Pilote Gold
Pilote Gold
Messages : 462
Inscription : 30 mai 2021, 00:56

Re: Ma première fois au Mans

Message par Michael »

Dom-San a écrit :Clairement, tout léger freinage et ça repart, le léger gauche après la chicane Dunlop est beau à voir aussi.
Léger, mais suffisamment appuyé pour que la voiture pivote sur les freins, et non par l'action seule du volant. Et il faut savoir remettre gaz suffisamment tôt, mais pas trop non plus, sous peine de tout perdre dans les Hunaudières. 

De quel gauche parles-tu après le Dunlop ? Celui en descente à la Chapelle ?
Avatar de l’utilisateur
Dom-San
Site Admin
Site Admin
Messages : 824
Inscription : 12 mai 2021, 14:50
Localisation : Suisse
Voiture : Nissan / Mazda
Contact :

Re: Ma première fois au Mans

Message par Dom-San »

Tout est une question de point de corde 8-)

J'ai pas le nom mais je suppose que c'est ça oui:

Image
J'aime les voitures et le sport, ce qui fait que j'aime le sport automobile toutes catégories

Image Compte Twitter   Image Chaine Youtube   Image Mon autre site internet (Playstation)
Michael
Pilote Gold
Pilote Gold
Messages : 462
Inscription : 30 mai 2021, 00:56

Re: Ma première fois au Mans

Message par Michael »

Dom-San a écrit : Tout est une question de point de corde 8-)
Mais pas que. Le vibreur intérieur est piégeux, et il y a des bananes si tu vas trop dedans. La punition peut être sévère en cas de raté, mais il y a eu de beaux sauvetages durant la course.
Avatar de l’utilisateur
Dom-San
Site Admin
Site Admin
Messages : 824
Inscription : 12 mai 2021, 14:50
Localisation : Suisse
Voiture : Nissan / Mazda
Contact :

Re: Ma première fois au Mans

Message par Dom-San »

Note:

Dans mon message précédent je parle de "léger gauche" mais c'est évidemment le "léger droite", que j'ai encadré sur la capture d'écran :mrgreen:

Mais oui évidemment il y a d'autres paramètres à prendre en compte, les éventuelles bosses sur la piste et autre. D'ailleur les parties "publiques" du circuit (Hunaudières, Mulsanne, Indi, etc..) sont refaites régulièrement pendant l'année pour éviter trop de déformation du bitume et autre "cassure" (déneigeuses, camions qui passent l'année) etc..?
J'aime les voitures et le sport, ce qui fait que j'aime le sport automobile toutes catégories

Image Compte Twitter   Image Chaine Youtube   Image Mon autre site internet (Playstation)
Michael
Pilote Gold
Pilote Gold
Messages : 462
Inscription : 30 mai 2021, 00:56

Re: Ma première fois au Mans

Message par Michael »

Il y a certainement un suivi particulier. Mais les poids-lourds ne sont pas nombreux par là.

Exemple avec Mulsanne l'an dernier : https://www.endurance-info.com/auto/art ... e-mulsanne
Avatar de l’utilisateur
Dom-San
Site Admin
Site Admin
Messages : 824
Inscription : 12 mai 2021, 14:50
Localisation : Suisse
Voiture : Nissan / Mazda
Contact :

Re: Ma première fois au Mans

Message par Dom-San »

Ah nice, sympa les photos :)

Et petite note concernant le virage en descente de la Chapelle et les Esses, ce qui dit Romain Dumas sur ce passage en Hypercar comparé en LMP1 (expliqué dans la brochure du programme officiel que j'ai acheté 10 balles sur place comme un bon débutant du Mans :lol: )

"Dans la descente après la Dunlop, on prenait en LMP1 hybride le virage à droite là aussi en roue libre et pouvait freiner très tard après être passé sur une bosse très méchante. Là sans régénération d'énergie qui apportait du freinege supplémentaire avec une voiture plus lourde, ce sera plus délicat car nous devrons frenier sur cette fameuse bosse. Ensuite, on attaque par un gauche puis droite quasi à fond. Avec moins d'appui, ça va délester du train arrière et rendre la voiture instable."
J'aime les voitures et le sport, ce qui fait que j'aime le sport automobile toutes catégories

Image Compte Twitter   Image Chaine Youtube   Image Mon autre site internet (Playstation)
Répondre